L'infidélité

L'infidélité, avec le développement de toutes ces nouvelles technologies, additionné à la libération des sexes, est en expansion perpétuelle... Pour notre plus grand (dé)plaisir! Décryptage de cette tendance pas si nouvelle que ça, et mode d'emploi.

Qu'est-ce que c'est? Le pourquoi du comment...

Définition

L'infidélité, c'est le fait d'entretenir une relation sexuelle, amoureuse (parfois même seulement émotionnelle) alors qu'on est en couple. En général, l'infidélité est considérée comme quelque chose de mal, car elle implique bien souvent le mensonge et les tromperies en tout genre (en effet, s'il n'y a pas mensonge et que l'autre est au courant de tout, on ne parle plus d'infidélité, mais de couple libre).

Des limites toujours floues

La définition de l'infidélité varie souvent d'une personne à une autre. Ainsi pour certains un baiser n'est pas tromper, alors que pour d'autres, une simple relation complice peut être considérée comme un adultère. Il faut trouver le juste équilibre entre ce qu'on désire et ce qu'on peut obtenir. Et surtout mettre ses propres limites à plat avec la personne aimée, afin qu'il n'y ait pas de malentendus.

Pourquoi tromper? STOP aux idées reçues!
L'herbe parait toujours plus verte chez la voisine, n'est-ce pas ? "Pourquoi les hommes trompent-ils?" La question est bien souvent posée... Mais attention! De plus en plus de femmes se mettent à l'adultère... De nos jours, le nombre femmes qui trompent a presque atteint celui des hommes! Mais pourquoi tromper? L'envie de savoir comment ça se passe avec un autre, ou tout simplement le goût du risque, ou un désir sexuel innassouvis, bref il existe autant de raisons que d'infidélités. Certains disent que les hommes trompent les femmes depuis la nuit des temps, qu'ils sont programmés pour ça, mais je n'y crois pas. Sinon les femmes resteraient bien sagement dans le salon pendant que l'homme se soulage avec une autre dans la chambre... Ce qui n'est pas le cas! Et de nombreux hommes ne peuvent pas supporter l'idée même de la tromperie, alors que de nombreuses femmes ne jurent que pas ce mode de vie...

L'adultère, un mode d'emploi bien ficelé

Mentir à "l'officiel(le)"
Pour devenir un adultérin(e), il faut être bien rodé dans l'art du mensonge... En effet, c'est très dur de jouer sur plusieurs tableaux, qui plus est quand on habite avec l'être aimé... Quand il s'agit d'un "coup d'un soir", on peut encore s'en sortir avec un simple "je dors chez un ami, ne m'attends pas", mais avoir un amant ou une maîtresse à mi-temps est très difficile à gérer dans une vie déjà bien remplie... Comment s'en sortir? Le mieux est d'avoir un ami très très proche qui peut vous couvrir, mais il n'est pas toujours évident de parler de sa liaison avec quelqu'un... Faire passer ses nombreux retards sur le dos du bureau, c'est du déjà vu et c'est très facilement vérifiable pour qui se doute.
Les lieux de rendez-vous doivent être situés loin de chez vous, dans un endroit que personne ne fréquente, mais ça, inutile de le développer! Ne pas payer avec sa carte bleue le love hôtel ou le restaurant (encore moins si le compte est joint!) et trouver des excuses toujours différentes, crédibles et vérifiables. De nos jours, pour ceux qui peuvent se le permettre, il existe des entreprises chargées de créer pour vous un alibi de toutes pièces.

Etre franc avec "l'autre"
Vous devez jouer carte sur table avec votre amant/maitresse. Il ne faut pas que celui-ci s'attende à quoi que ce soit si vous n'avez pas l'intention de le lui donner. Vous vous devez d'être francs avec lui/elle. De trop nombreuses personnes mentent à leurs aventures ou maîtresses, leur font croire des choses pour pouvoir rester avec plus longtemps, ou pour les tenir à disposition. 

Faut-il avouer?

Grande question... C'est sûr que si l'autre vous demande en vous regardant dans le blanc des yeux "est-ce que tu me trompe?", vous vous devez (et vous lui devez) de répondre la stricte vérité. Nier ne sert plus à rien quand on est découvert, sauf à faire plus de mal encore. Mais sinon, essayez de poser la question de manière très détournée. Devant un film romantique ou l'un trompe l'autre, demandez: "et toi, si jamais tu étais trompé, tu aimerais le savoir?" Et avisez. Parfois, il vaut mieux tout dire, car si l'autre le découvre par lui-même, ça fera encore plus de mal, et plus vous attendrez, plus la douleur sera grande, et dans d'autres cas, quand l'autre n'a aucune chance de le découvrir, et bien, il vaut mieux parfois garder tout pour soi... Pourquoi faire du mal à l'autre, quand ça n'a pas compté?


Me trompe-t-il (elle)?

Grande question que celle du "comment savoir". Il y a plusieurs signes qui ne trompent pas: il/elle a la tête ailleurs souvent, vous ne faites plus très souvent l'amour, il/elle s'absente très souvent, prétexte toujours le même ami chez qui aller, le bureau jusqu'à très tard, tout cela en même temps, méfiez-vous... Soyez sur vos gardes, mais pas trop, car il se peut que ce qu'il dit soit vrai, et dans ce cas, vous passeriez pour un gros emmerdeur / une grosse emmerdeuse!

Attention, l'infidélité peut faire souffrir au moins une personne, si ce n'est tout le monde (vous compris(e) ).