La simulation

La simulation, c'est le fait de faire semblant de prendre du plaisir au moment de l'acte, voire même de faire semblant d'avoir un orgasme. Certaines femmes reproduisent seulement des gémissements, d'autres sont très douées et reproduisent l'orgasme comme s'il était vrai (elles contractent leur vagin, ont de fausses "convulsions", etc.). C'est un concept particulier, et ici, je ne peux apporter aucune réponse définitive. Je vais donc uniquement poser plusieurs hypothèses, plusieurs réponses, et à vous seul de choisir ce qui vous correspond le plus.

Pourquoi les femmes simulent?

La simulation est vieille comme le monde! C'est une des choses que les femmes ont trouvé pour faire plaisir aux hommes. Non messieurs, ce n'est pas forcément parce que vous vous y prenez mal que vos femmes simulent, mais tout simplement parce qu'elles n'arrivent pas à l'orgasme et ne veulent pas vous faire de peine. Enfin, je dis que ce n'est pas de votre faute, je vais un peu vite en besogne. Dans certains cas, ce n'est vraiment pas à cause de vous: c'est qu'elle ne ressent rien pour cause de vagin peu musclé, donc plus mauvaise stimulation du point G, donc moins de plaisir (dans ce cas, je recommande à ces femmes de consulter mon article sur comment muscler son vagin). Ca peut être aussi tout simplement parce que votre partenaire n'a vraiment pas envie, n'est pas d'humeur, etc...

Mais dans d'autres cas, c'est parce que vous n'allez pas à son rythme, que vous ne faites pas ce qu'elle aime. Et qu'elle sait que vous prenez mal le fait qu'elle ne "jouisse" pas. Du coup, elle simule une fois, et voit à quel point c'est facile alors elle continue. Le plus souvent elle n'ose pas s'arrêter de simuler parce qu'elle sait que, si elle vous le dit, d'une part vous risquez de le prendre mal, d'autre part elle ne saura plus quoi faire si elle ne simule plus.

Il faut savoir que très peu de femmes arrivent à jouir uniquement par la pénétration. Les autres sont obligées d'en rajouter un peu, ou bien de faire carrément semblant d'apprécier.

En parler pour mieux comprendre:

Messieurs, vous vous doutez du fait qu'elle simule? Ne le prenez pas pour vous, car c'est sans aucun doute elle qui en souffre le plus. Ne soyez pas durs avec elle, ne lui en voulez pas. Il faut au contraire que vous lui en parliez. Car la parole est très importante dans un couple, surtout dans le domaine sexuel. Il faut parler pour comprendre l'autre, et vous seriez surpris de voir qu'en comprenant votre partenaire, vous pouvez aussi mieux vous comprendre vous même, voire découvrir de nouvelles facettes de votre sexualité. La parole prime donc au sein d'un couple. Aurais-je besoin de préciser que vous devez le faire avec TACT! Et surtout, trouvez ce qui ne va pas pour qu'à l'avenir elle n'ait plus besoin de simuler. Souvenez-vous aussi qu'une femme simule parce qu'elle croit vous faire plaisir, et que ce n'est en aucun cas une insulte personnelle. Sachez aussi que toutes les femmes ou presque ont simulé au moins une fois dans leur vie, alors votre cas n'est pas isolé, peu importe que vous soyez homme ou femme.

Ce qu'il faut faire:

L'orgasme de la femme est plus compliqué que l'orgasme de l'homme. Tandis que celui de l'homme est mécanique, celui de la femme passe par l'hypophyse (glande hormonale située à la base du cerveau). Son orgasme est donc certes physique, mais aussi et surtout psychologique. Si une femme n'est pas dans de bonnes dispositions (problèmes personnels, mal être, etc.) elle a beaucoup moins de chances de jouir. C'est à vous seuls de contrer ce problème, et l'amener à la faire se sentir bien dans sa tête pour qu'elle ait un orgasme. Encore une fois, parlez avec elle de ses problèmes. Parfois même, parler ne sert pas à grand chose, vous avez juste à l'écouter! Rien que le fait que vous lui montriez que vous comprenez ses problèmes l'aidera à se sentir mieux! Pour la suite, c'est à vous de jouer. Demandez-lui ce qu'elle veut vraiment. Voilà pour la partie psychologie.

Pour la partie acte en lui-même, un bon cunni peut l'amener à jouir, ou au moins la mettre dans un tel état qui fera que, lorsque vous la pénètrerez, elle soit très proche de l'orgasme et puisse ainsi jouir en même temps que vous. Il ne faut surtout pas hésiter, si vous ne la sentez pas prendre du plaisir, à stimuler son clitoris en même temps. Allez à son rythme et pas au votre. Il faut qu'elle prenne autant de plaisir que vous, sinon vous ne faites pas l'amour ensemble mais tout seul!

Pour les demoiselles:

Il ne faut pas avoir honte de simuler! C'est un mécanisme que l'on acquiert très vite et dont il est très dur de se débarrasser, parce qu'on ne veut pas décevoir, parce qu'on a peur de lui dire ce qu'on ressent (c'est-à-dire rien du tout ou presque!)


A la question "faut-il simuler?", je ne peux apporter de réponse définitive. Je dirai juste que ce n'est pas une solution au long terme, car, plus vous simulerez, plus vous en voudrez inconsciemment à votre copain de ne pas avoir de plaisir, mais que lui ne peut pas le savoir puisque de son côté il croit que vous avez du plaisir avec lui. Je vous recommanderai plutôt de briser ce mécanisme (même si, je sais, ce n'est pas facile du tout!) et de lui dire que vous simulez, et s'il vous en veut, expliquez-lui pourquoi. C'est normal pour lui qu'il soit "choqué" dans un premier temps, car c'est son univers sexuel entier qui vient de s'effondrer, et ce en même temps que sa virilité. Expliquez-lui que ce n'est pas de sa faute (plus tard vous lui direz avec tact qu'un peu quand même!) et surtout rassurez-le sur ses prouesses sexuelles!