La culpabilisation du plan à trois

Quand on est célibataire et qu'on aimerait faire un plan à trois, c'est vrai que la question de la culpabilité ne se pose pas obligatoirement. Mais en couple (monogame), elle est assez présente. La jalousie aussi. Je ne dévoilerai pas dans cet article l'art de réaliser un plan à trois parfait (mais ça viendra!). Je tenterai de vous convertir, célibataires et couples (hétéros), à cette jouissance du plan à trois.

Pour les célibataires:

Doit-on se sentir mal de vouloir faire un plan à trois? 

NON! Il est normal de vouloir tester des choses qu'on ne pourrait pas forcément faire en couple, et il n'est pas anormal de vouloir élargir son expérience sexuelle aux femmes quand on est une femme soi-même! Un plan à trois ne se passe pas toujours comme on l'avait imaginé, mais justement, tout est dans l'imagination. C'est un fantasme qui touche de plus en plus de femmes, mais peu ont le courage de passer à l'acte, de peur de bouleverser totalement leur mécanisme. Pourtant, on peut avoir une expérience avec une fille, et rester totalement hétérosexuelle pour autant!

En ce qui concerne les hommes, on peut dire qu'une grande majorité des hétérosexuels aimeraient un plan à trois avec 2 femmes. Mais, messieurs, je voudrais y mettre un bémol... Tout ne se passe pas comme dans un film porno... Et oui, elles ne s'occuperont pas exclusivement de vous (à moins que vous choisissiez deux hétéros qui acceptent de le faire). Elles s'occuperont entre elles, voire vous laisseront totalement de côté! Alors arrêtez de fantasmer sur les films pornos et concentrez-vous sur le réalisme de votre fantasme (si vous voulez qu'il devienne réalité).

Pour les couples:

Tellement de choses à dire, et surtout à ces messieurs (qui sont en très grande majorité à l'origine de la demande)! Tout d'abord, en ce qui concerne la culpabilité, vous n'avez pas à vous sentir coupable, dans la mesure où vous faites ça pour réaliser votre fantasme et non pas dans le but de tromper votre amie en toute légitimité. Mais il y a l'art de la demande! N'abordez pas le sujet directement, et surtout ne harcelez pas votre partenaire!!! Il n'y a rien de plus énervant, et il est deux fois plus tentant de se braquer quand on se fait harceler, ou quand vous nous rappeliez à longueur de temps l'objet de votre fantasme.

Discutez-en, et si votre partenaire vous dit non, essayez de lui montrer les avantages de l'acte. Mais surtout ne la pressez pas! Et souvenez-vous d'une chose: si elle dit non, ça peut être à cause de la peur de toucher une autre femme, ou alors la peur que VOUS vous fassiez toucher par une autre... Dans ce cas, au lieu de vous braquer, il faut la rassurer.

Peut être qu'en voyant qu'elle seule compte, au fur et à mesure du temps, elle acceptera de vous faire plaisir.


Pour celles et ceux qui reçoivent la demande, il est évident que l'idée d'un plan à trois peut effrayer... La peur de la nouveauté, la peur de voir son partenaire avec une autre personne... Mais si votre partenaire vous demande un plan à trois, ce n'est pas pour vous tromper, mais qu'elle/il a envie de découvrir d'autres horizons, en votre compagnie!

Je ne peux pas vous inciter à accepter cette demande, mais je peux vous conseiller de réserver votre jugement, voire de négocier avec votre compagnon (demandez de choisir la femme, ou bien négociez un plan à trois avec deux hommes!). mais il est vrai que c'est une question épineuse, qui nécessite de votre part une réflexion en plusieurs points.

Quelques exemples de questions à vous poser:

  • Est-ce qu'elle/il me plait suffisamment pour que je lui offre ce cadeau?
  • Est-ce que j'aurai toujours envie de lui après?
  • Est ce que je pourrais me regarder dans la glace après?
  • Est-il suffisamment présent pour que je puisse le faire sans me sentir à l'écart?
  • Etc...

Toujours est-il que je vous recommande de ne pas prendre cette décision à la légère!