First time, last time
(Par Ridley)

Comment assurer sa premère fois avec une nouvelle conquète?

Plan d'action

A/ Sûr de toi, tu ne crains rien ni personne, maîtrise la gestuelle et les cascades comme aucun autre, use et abuse de techniques rodées, mais je dit halte! Stop! Car là est peut-être ton talon d'Achile! Le point faible que tu ne soupçonnais peut-être même pas encore... Averti et trop en confiance tu transforme peu à peu tes talents de sex machine en sex usine, à la chaîne, efficacement mais sans guère plus de panache! Donc n'agit plus uniquement, pense d'abord, pense à ce dont elle voudrait, à ce qu'elle a de différent de la dernière (de mieux), écoute ses aspirations (cf article cunni is obliged), et tente de te mettre dans le crâne que chaque fois est bel et bien une première fois. Mets-toi en danger et sorts des sentiers battus(!!!). Il y aura forcément de nouvelles attentes, et donc de nouveaux espoirs... mais ce n'est pas à elle de se mettre à ton rythme (sauf si elle fait le premier pas) mais à toi. Alors en un mot: innove! En un conseil: mentalité de puceau assoiffé dans un corps de guerrier!

B/ Aussi prise de tête avec toi-même que l'autre était va-t-en guerre dans son approche de l'autre, tu doutes, et surtout, bon gré malgré, redoutes les évènements à venir! La confiance te fuit, et peu à l'aise avec elle en tête à tête tu prévoit et te mets en devoir d'anticiper le moindre de ses faits, gestes, soupirs et oh misère! silences inévitables autant qu'interminables. Soit! Mais dans ce contexte ci, et comme je me dis souvent à moi-même, autant faire les choses à fond qu'y aller à la demie-molle! Etablissez donc votre plan: préliminaires, resto sympa (se mettre en confiance), lieu d'impact, chez toi (mieux vaut le combat en terrain familier), assaut (munitions de côté, lumière adéquate si vous ou elle êtes pudique, flatterie, rythme lent, et surtout, grand dieu surtout, mettez-vous d'abord au service de son plaisir, voire de son plaisir total (si débandade devait suivre, mieux vaut mettre dans son camp la culpabilité de ce que j'appellerai la non réciprocité pour service rendu). Vous ne perdrez absolument rien à vous consacrer d'abord à elle, ni temps ni efforts. Au contraire! Tout en marquant à son esprit des points qui valent au moins double (défaut d'égoïsme, investissement), vous prendrez confiance et mesure de votre potentiel au son de ses gémissements. Là est après tout votre challenge! Révéler à vous-même potentialité et assurance qui dorment en vous. Vous n'êtes pas plus mauvais qu'un autre! Seuls ceux qui ne se posent pas cette question le sont! Le reste n'est que alchimie, sensibilité (propre comme au figuré), taille (on y peut quoi!!!), alternance caresses et pénétration rapides-lentes. Mais pour ça! Pour définir ces menus détails, chanceux(ses) voyageurs(euses) , vous restez seul maître à bord! (une tite place pour moi???) Ah oui! D'aucun conseille pour les irréductibles de la sentence "les meilleurs partent toujours les plus vite" (eh oui il en faut! désolé) la masturbation préventive dite de la purge. Soit, quoique quand la bête a faim, la bête a faim! Et vous ne me contredirez pas là-dessus! Mais dans ce cas, suggestion du routard, évitez fortement la main droite à rallonge sous peine de tragiques déconvenues! Après tout! Purge n'a jamais été synonyme d'affaiblissement et de douleurs,seulement de soulagement personnel.